Photographe Nature

Mon éthique de la photo animalière

La pratique de la photo animalière est en forte croissance grâce au matériel de plus en plus perfectionné et simple d’usage, et à la multiplication des festivals qui là font connaitre l

Et c’est très bien pour la sensibilisation auprès du grand public …et pour tout les amoureux de la nature comme nous

Mais du coup, il devient essentiel de prendre conscience de l’impact que nous pouvons avoir sur la faune si nous ne respectons pas les règles essentielles de cette activité

C’est pourquoi j’aime à rappeler ma manière de voir les choses à se sujet.

Principe de base : S’ABSTENIR  s’il y a le moindre risque de DERANGEMENT

Connaitre le mode de vie, les habitudes et le biotope des animaux que l’on souhaite photographier avant toutes interventions dans un milieu.

Une sortie PHOTO réussie c’est souvent le résultat d’une dizaine de sorties de reconnaissance sans photos.

Ne jamais modifier l’environnement pour obtenir de meilleurs clichés : la branche qui gène devant le nid par exemple.

ANTICIPER: Il est important d’arriver avant la principale activité de l’animal pour se mettre à l’affût et ne plus en bouger…et partir après.

Silence et discrétion : Habits qui se fondent dans le paysage, pas de parfum, pas de nourriture, tente affut si besoin, attention au sens du vent…

Ne pas appâter les animaux que l’on veut photographier. Ne pas utiliser d’appeaux pour les attirer
Ne jamais courir après l’espèce RARE pour aller chercher le trophée…

Toujours garder ses distances.
 Une Bonne photo est une photo ou l’attitude de l’animal est naturelle et n’est pas provoquée par notre présence.

Enfin ÊTRE PATIENT, savoir attendre :  C’est dans ces moments-là que nous faisons les plus belles rencontres


Bonnes Photos